Retour page précédente


Pour des informations sur
les stages d´hiver de Yoga et Toumo
animés par Maurice Daubard et Patrick Daubard
dans les Alpes italiennes
Cliquer ici !

 

 
     
 

Basé sur des techniques de Yoga Tibétain, le TOUMO est un enseignement
original d'adaptation au froid et à la neige pour la reconstitution
 des défenses naturelles de l'homme.

 Cette discipline, pratiquée par
Maurice DAUBARD depuis 1956,
 permet de repousser les limites de résistance au froid.

Toumo signifie d'ailleurs chaleur.... "Quand je m'expose au froid,
 c'est pour cultiver la chaleur qui est en moi " nous précise-t-il...

Photo - température de l'eau: 3 degrés / température extérieure: moins 28


 
     
 

 

 
     
 

TOUMO en tibétain GTUM-MO et TAPAS

YOGA DU FEU INTERIEUR / Puissance flamboyante, dévorante
Le but de ce yoga est avant tout spirituel et tend à la production d'un état psychique d'unité et de plénitude dans lequel toutes les forces et aptitudes qui dorment en nous sont fondues et élevées à leur plus haute efficacité. Irrésistible ardeur intérieure qui fond tous les contrastes. Le feu de l'intégration spirituelle qui fond tous les contrastes nés de l'individualisation est ainsi ce que le mot tibétain GTUM-MO signifie en son sens le plus profond et ce qui constitue un des plus important sujet de méditation.

TAPAS comme GTUM-MO est ce qui arrache l'homme au sommeil de la satisfaction terrestre, à l'ornière de l'existence quotidienne. C'est la chaleur du saisissement psychique qui allume la flamme de l'inspiration, de l'enthousiasme et la spiritualisation, d'où naît ce qui, vu du dehors, apparaît comme renoncement, abandon du monde ou ascèse.

TAPAS signifie donc infiniment plus que ascèse ou mortification, que le Bouddha rejetait avec raison en faveur de cet état joyeux, de liberté né de la connaissance contemplative, à l'égard des choses du monde...

TAPAS ici est le principe créateur, s'exerçant sur le matériel comme sur le spirituel.

Il est dit dans le RGVEDA : "DU TAPAS FLAMBOYANT NAQUIRENT L'ORDRE ET LA VERITE".

Sur le plan spirituel, il est cette force qui nous soulève au-delà du "devenu" qui brise les limites de notre étroite individualité et du monde que nous avons nous-mêmes créées, fondant et transformant tout ce qui à forme et figure.

TAPAS peut être aussi bien créateur que libérateur, se trouve à la base aussi bien de "KAMA CHANDA" (désir amoureux) que de "DHARMA CHANDA" (effort vers la vérité, vers la réalisation du DHARMA).

Pour arriver au yoga du feu intérieur (GTUM-MO) le méditant devra en outre purifier son esprit en état d'intime abandon, régulariser son souffle, spiritualiser sa conscience par des paroles nantriques, diriger son attention sur Manipura, le tout sur une aura de couleur rouge lumineux… (comme Aranachala !).
Sans parler de l'incidence de la visualisation en 10 étapes en ce qui concerne SUSUMA reliant les courants lunaires et solaires dans les canaux subtils Ida et Pingala dans la colonne vertébrale.
(Lama ANAGARIKA GOVINDA)

TAPAS TOUMO
n'est pas seulement une "métaphore" mais bien l'expression d'une expérience réelle d'un processus psycho-physique dans lequel sont présentes toutes les propriétés du feu avec leurs effets élémentaires et leurs effets subtilement matériels : Chaleur – Echauffement – Combustion – Purification – Fusion – Exaltation – Renforcement – Pénétration – Illumination – Transfiguration.

LE YOGA DU FEU INTERIEUR
C'est le moyen de se défaire des nœuds de notre être propre
(Yogi MILAREPA / Le Saint Tibétain)

Le mot TOUMO signifie chaleur mais il n'est pas employé dans le langage courant pour désigner la chaleur. C'est un terme technique du vocabulaire mystique tibétain. TOUMO est aussi le feu subtil qui réchauffe le fluide génératif et fait monter l'énergie latente en lui procurant des délices intellectuels et spirituels.

D'après les maîtres Kespas qui s'habillent de coton, il ne faut jamais pratiquer l'exercice de TOUMO à l'intérieur d'une maison, ni dans une agglomération d'habitations car l'air est vicié par les pollutions diverses et autres formes occultes, cela contrarie les efforts du disciple et peut lui nuire à tous les niveaux.

Les techniques du TOUMO ne peuvent être enseignées par les livres ou autres informations acquises par ouï-dire, dans ce cas elles ne peuvent amener à aucun résultat. Elles doivent être enseignées par un maître de TOUMO qui a lui-même une longue expérience personnelle et pédagogique.
(TIBET) et souligné par tous les tibétains et tous les Lamas. Ce qui signifie (par ex) qu´on ne peut s´improviser professeur de Toumo seulement parce que l´on a reçu un enseignement, même digne de ce nom, par le biais de quelques stages uniquement.


Pendant les stages d´hiver en Italie :